Micro Focus UFT Mobile – Trucs et astuces

4 novembre 2021

Table des matières

Micro Focus UFT Mobile – Trucs et astuces – Février 2021

1. Réinitialiser le mot de passe du superutilisateur PostgreSQL 9.6 (Postgres)

Au moment de l'installation du serveur PostgreSQL, un compte superutilisateur individuel Postgres est créé simultanément. Le mot de passe du compte superutilisateur Postgres est crucial pour l'utilisateur pour la suite du processus de mise à niveau. Si l'utilisateur a égaré le mot de passe du superutilisateur, il est possible de le réinitialiser.

L'utilisateur doit suivre attentivement les étapes ci-dessous :



1. Vous devez faire une copie de sauvegarde du pg_hba.conf déposer. Ledit fichier peut être facilement trouvé à C:Program FilesPostgreSQL9.6data

2. Ensuite, vous devez ouvrir le pg_hba.conf . Ensuite, modifiez et modifiez le formulaire METHOD md5 pour faire confiance à toutes les entrées non commentées.

Veuillez noter que les commentaires ont le symbole # dans la ligne ; il est montré dès le début.

3. Maintenant, vous devez redémarrer le service PostgreSQL.

4. Ouvrez ensuite l'outil d'administration du service PostgreSQL, pgAdmin4.exe, que vous pourrez trouver sur C:Program FilesPostgreSQL9.6pgAdmin 4in

5. Maintenant, vous devrez vous connecter au serveur PostgreSQL 9.6. Pour cela, vous devez double-cliquer sur le PostgreSQL 9.6 nœud. Lorsqu'on vous demande un mot de passe, vous devez le laisser vide, puis cliquer sur la touche Entrée ou sur le bouton OK à l'écran.

6. Vous devez développer le nœud Bases de données et sélectionner la base de données Postgres. Ensuite, vous devez accéder à Outils ; sous cela, vous devez cliquer sur le menu de l'outil de requête. Tapez ensuite le SQL déclaration qui est donnée ci-dessous:

ALTER USER Postgres avec le mot de passe « myNewPassword » ;

7. Après cela, vous devez restaurer le pg_hba.conf à son état d'origine. Ensuite, vous devez redémarrer à nouveau le service PostgreSQL.

2. Instructions pour résoudre les problèmes de reconnaissance d'objets dans le protocole TruClient Native Mobile, qui étaient autrefois causés par le conditionnement des applications mobiles dans Mobile Center

C'est un fait connu que si une étape particulière d'un processus métier ne peut pas être enregistrée ou rejouée à cause des problèmes de reconnaissance d'objet. Il se peut que ces problèmes aient été causés par le conditionnement de l'application enregistrée. Ce problème peut être résolu en créant un script qui mélange les étapes enregistrées à l'aide de l'application packagée avec les étapes enregistrées à l'aide de la version non packagée de l'application actuelle.

Dans le cas de certains Applications mobiles , au moment de l'enregistrement ou de la relecture du package de l'application à l'aide du protocole TruClient Native Mobile et de Mobile Center, certaines étapes du processus métier ne sont pas enregistrées ou relues correctement. Il arrive aussi que l'enregistrement d'une application hors package ne soit pas approprié pour Test de performance car il y a un temps de réponse de transaction incorrect ou manquant lors de la relecture du script.

Chaque fois qu'un script est créé avec le protocole TruClient Native Mobile, certaines étapes du processus métier sont enregistrées à l'aide de la version packagée de l'application. Le reste des étapes a été enregistré à l'aide de la version authentifiée et originale non packagée de l'application. Afin de calculer un temps estimé pour effectuer ces étapes, du code JavaScript peut être ajouté au script. Il pourrait également être utilisé pour créer des points de données définis par l'utilisateur.

Un ensemble détaillé d'instructions a été fourni ci-dessous concernant la génération du script et les moyens de créer des points de données utilisateur :

1. Vous devez créer un script de protocole Truclient Native Mobile dans VuGen ou en créer un dans TruClient Standalone.

2. Ensuite, enregistrez le processus métier requis selon votre choix en utilisant la version non packagée de l'application.

3. Accédez au navigateur TruClient, puis cliquez sur le Centre mobile languette.

4. Ensuite, vous devez effectuer l'étape Finaliser et lancer l'application, et sélectionner l'application Lancer, puis sous celle-ci, cliquer sur Arguments .

5. Ensuite, vous devez sélectionner Packaged: true afin d'utiliser la version packagée de l'application.

6. Sélectionnez maintenant l'onglet Exécuter le flux de configuration, puis vous devez à nouveau enregistrer le processus métier nécessaire.

7. Une fois ce script enregistré, à partir des étapes enregistrées à l'aide de l'application packagée. Vous devez identifier celles qui fonctionnent mal et les remplacer par les étapes équivalentes enregistrées avec l'application non packagée.

8. Ensuite, vous devez supprimer ou désactiver toutes les étapes similaires du script.

Afin de calculer le temps d'exécution des étapes non packagées, suivez les étapes ci-dessous :

1. Vous devez ajouter une étape Evaluate JavaScript avant les étapes non packagées requises avec le code ci-dessous :

var operationStartTime = Date.maintenant ();

2. Ensuite, vous ajoutez une étape Evaluate JavaScript après les étapes non packagées nécessaires avec le code fourni : var operationEndTime = Date.now (); varcalculatedTime = (operationEndTime - operationStartTime) / 1000; //

Ensuite, vous pouvez obtenir le temps dans secondsTC.userDataPoint(overallTime,calculatedTime); // alors vous devez créer un point de données utilisateur.

3. Une fois cela fait, assurez-vous d'avoir exécuté le script dans le contrôleur et d'avoir analysé les résultats bruts dans Analysis.

4. Ensuite, vous devez ajouter un graphique de points de données dans Analysis pour afficher les détails concernant la partie non packagée du temps d'exécution du script.

Les utilisateurs doivent noter que la méthode conseillée pour estimer le temps d'exécution n'est pas complètement garantie. Il peut ne pas fournir des mesures précises. Il s'agit essentiellement d'une simple solution/solution de contournement. Il calcule principalement à la fois le temps réseau de TruClient à Mobile Center et le temps d'exécution (interprétation de la commande Mobile Center, reconnaissance d'objet et exécution de l'opération) pour les étapes requises.

3. Corrigez l'erreur lorsque l'UFTM est à moitié noir après l'avoir lancé à partir de l'appareil de laboratoire - UFTM 3.3 sur Chrome

Il arrive souvent que les utilisateurs rencontrent une erreur UFTM. L'UFTM est à moitié noir après son lancement à partir du Lab Device - UFTM 3.3 sur Chrome. Cette erreur apparaît à l'écran, généralement sur une machine particulière (Connector). Une fois que le VNC est lancé à partir des appareils de laboratoire, il arrive que le VNC devienne complètement noir sur le champ de l'appareil d'affichage. Récemment, il est observé dans UFTM 3.3 sur le navigateur Chrome.

Cette erreur est associée à la compatibilité du navigateur et du GPU. Une fois que nous connaissons le problème, nous pouvons prendre certaines mesures de sécurité afin qu'il ne se reproduise pas. Une méthode efficace pour corriger cette erreur consiste à désactiver l'accélération matérielle dans les paramètres de Chrome.

Il existe quelques instructions supplémentaires qui pourraient aider l'utilisateur dans cette situation :

1. L'utilisateur doit nettoyer tout le cache et les cookies.

2. Ensuite, désactivez toutes les extensions avec précaution.

3. Vous devez vérifier si le problème apparaît ou non dans le profil du mode invité de Chrome.

4. Méthodes pour modifier le port du service de packager iOS

Il arrive souvent que lorsque les utilisateurs initialisent le connecteur Micro Focus Mobile Center et le service de packaging iOS sur le même ordinateur Mac. Spécifiquement pour Mobile Center 2.50 et Mobile Center 2.51, le serveur iOS Packaging Jetty démarre généralement automatiquement le port 8081. Cela n'est pas devenu un obstacle avec le service de connecteur qui a démarré sur le port 8080. Récemment, dans Mobile Center 2.53, le service de conditionnement iOS démarre sur le port 8080 et ne peut pas fonctionner avec le service de connecteur Micro Focus Mobile Center.

L'utilisateur peut facilement modifier le port du service iOS Packager ; suivez les étapes indiquées ci-dessous :

1. Vous devez ouvrir le dossier PackagerService/Jetty puis trouver le fichier nommé start.ini .

2. Maintenant, vous devez modifier le start.ini fichier, puis modifiez le jetée.port paramètre au port en fonction des besoins de l'utilisateur. Le paramètre est, par défaut, c'est 8080.

5. Résolution de l'erreur Pas d'espace disponible sur l'appareil au moment du téléchargement de l'application sur Mobile Center

Les utilisateurs rencontrent souvent une erreur à l'écran qui dit, Erreur Pas d'espace disponible sur l'appareil quand le les applications sont téléchargées sur Mobile Centre. D'autres notifications d'erreur similaires lors du téléchargement des applications sur le serveur Mobile Center sont données ci-dessous à titre de référence :

Causé par : java.io.IOException : il ne reste plus d'espace sur l'appareil

à java.io.FileOutputStream.writeBytes (méthode native) ~[na:1.7.0_76]

à java.io.FileOutputStream.write(FileOutputStream.java:345) ~[na:1.7.0_76]

sur org.apache.commons.io.output.ThresholdingOutputStream.write(ThresholdingOutputStream.java:129) ~[commons-io-2.4.jar:2.4]

sur org.apache.commons.fileupload.util.Streams.copy(Streams.java:103) ~[commons-fileupload-1.2.2.jar:1.2.2]

sur org.apache.commons.fileupload.util.Streams.copy(Streams.java:66) ~[commons-fileupload-1.2.2.jar:1.2.2]

sur org.apache.commons.fileupload.FileUploadBase.parseRequest(FileUploadBase.java:366) ~[commons-fileupload-1.2.2.jar:1.2.2]

… 51 cadres communs omis

Généralement, la cause principale de cette erreur récurrente est que l'espace dans la partition /opt/hpmc n'est pas suffisant. En raison de problèmes liés au stockage, cette notification d'erreur s'affiche à l'écran.

Ce problème peut être résolu; l'utilisateur doit prendre certaines mesures préventives afin de préserver le stockage. Vous devez agrandir la partition /opt/hpmc. Vous pouvez également y effacer certains fichiers pour libérer une bonne quantité d'espace.

6. Instructions pour corriger l'erreur [UFT - Mobile Center] FACILITY_ITF au moment de l'exécution du script

On observe souvent que sur une page particulière de l'application de l'utilisateur, le code qui se charge de dessiner la page tourne en boucle. Cette erreur est généralement due au code de l'application utilisateur. Généralement, à l'intérieur de l'application de l'utilisateur, sur la page mentionnée ici, il y a quelques RadioButtons, et il est mis en évidence avec une boîte rouge.

Dans la classe RadioButton de The onDraw se trouve un rappel accessible au moment où le système utilise RadioButton. Pourtant le setButtonDrawable entraînera un nouveau dessin.

L'utilisateur doit noter que sur une page particulière de l'application de l'utilisateur, le code nécessaire pour dessiner la page continue d'entrer dans la boucle. Cette cause est observée et authentifiée en essayant d'obtenir un vidage de la page particulière, respectivement.

Ainsi, le vidage est vide en raison du rechargement continu du code de cette page. Il s'agit de la cause principale de cette erreur, car UFT ne peut identifier aucun des objets de cette page.

7. Correction de l'erreur lors de l'installation de MC 1.52 et MC 2.0 – variable COMSPEC.

Il arrive souvent que la variable d'environnement COMSPEC soit incapable de pointer vers le cmd.exe. La principale cause de cette erreur est le programme d'installation de Postgres. Cette erreur peut être facilement corrigée ; l'utilisateur doit simplement prendre certaines mesures :

  1. L'utilisateur doit s'assurer qu'il exécute l'installation en tant qu'administrateur local complet. Ensuite, l'invite cmd n'est généralement pas limitée à des utilisateurs spécifiques.

L'erreur peut également être liée au nom de dossier TMP par défaut utilisé par le programme d'installation de Postgres pour stocker les fichiers au moment du programme d'installation.

  1. L'utilisateur doit modifier la variable système TMP et TEMP (vérifier s'il existe une sorte de valeurs spécifiques à l'utilisateur) dans n'importe quel dossier de base comme C:Temp qui sera accessible à n'importe quel utilisateur (acquérir les droits d'accès).

8. Instruction pour installer les applications iOS à l'aide de l'outil ideviceinstaller.exe

Les utilisateurs demandent souvent de l'aide concernant le processus d'installation lors de l'installation d'applications iOS à l'aide de l'outil ideviceinstaller.exe.

Tous les outils libimobiledevice nécessaires sont inclus avec Mobile Center dans le chemin fourni ci-dessous :

Serveur MC : serveurlibimobiledevicewindows-amd64

Connecteur autonome : connectorlibimobiledevicewindows-amd64

Il est assez facile d'installer des applications iOS en utilisant le outil ideviceinstaller.exe ; l'utilisateur n'a qu'à suivre les étapes ci-dessous :

  1. L'utilisateur doit ouvrir l'invite de commande, puis accéder à la bibliothèque libimobiledevice.
  2. Ensuite, vous devez exécuter la commande ci-dessous :

ideviceinstaller.exe -u -i

Un exemple a été fourni ci-dessous à des fins de référence :

ideviceinstaller.exe -u 9a0db5182243e7a52f5b583291b0cecba00aa694 -i C:TempHP4M-Agent.ipa

9. Instructions pour résoudre l'erreur 'Code d'erreur de défaillance interne : 2000'

Il est observé avec l'utilisateur qui utilise actuellement le Mobile Center 2.53 avec l'utilisateur Idap tombe sur une erreur. Ce problème se pose au niveau de l'application login MC ; ils obtiendront l'erreur qui dit, Code d'erreur de défaillance interne : 2000 .

Ce problème se pose au niveau de l'application login MC ; ils obtiendront l'erreur qui dit, Code d'erreur d'échec interne : 2000. Même lorsqu'ils essaient de se connecter deux ou trois fois, cela fonctionne bien.

On observe qu'Idap fonctionne bien tout le temps, mais souvent il est à la traîne et prend trop de temps. Ensuite, toute la procédure de connexion est entravée par un délai d'attente. Il est conseillé aux utilisateurs d'effectuer les étapes ci-dessous :

Les utilisateurs doivent également noter que cela nécessite de redémarrer le service du serveur MC.

1. Vous devez accéder au serveur MC, puis ouvrir C:Program FilesHPE Mobile Center Serverserverwrapperwrapper.conf à des fins d'édition.

2. Ensuite, vous devez trouver cette ligne :

wrapper.java.additional.14 = -Dspring.profiles.active=prod ,

puis vous devez ajouter après cette ligne:

wrapper.java.additional.15=-Dhttp.client.connection.read.timeout.seconds=60

3. Ensuite, vous devez enregistrer le fichier, puis le fermer.

4. Redémarrez maintenant le serveur MC avec le Redémarrer le service Mobile Center raccourci

10. Étapes pour corriger le code d'erreur CTBC-Upload APP 2110

L'utilisateur est souvent confronté à des problèmes lorsque le service HPMC ne démarre pas après la suppression du fichier de rapport à hpmc/serveur/rapports . Il est observé parmi les utilisateurs qu'il existe un fichier de rapport présent qui a une taille d'environ 13G à l'emplacement ci-dessus. Cela pourrait être la cause principale de ce résultat dans l'échec du téléchargement de l'application avec l'erreur 2110.

L'utilisateur doit donc supprimer cet énorme fichier de rapport qui prend beaucoup de place. Pourtant, lorsque ce fichier est supprimé, on observe que le processus Nginx est incapable de démarrer de la manière habituelle, en raison de laquelle le service HPMC ne parvient pas à démarrer.

La principale raison de cette erreur est que le nginx.conf n'était pas complet. Pour cette raison, il n'est pas possible d'être inspecté ou analysé par le Mobile Center. Une fois qu'il est remplacé par le nginx.conf précis, le service se lancera parfaitement.

Comme nginx.conf est un fichier public, tout programme ou service pourrait le définir, l'altérer ou le modifier. Mais fondamentalement, la lecture ou l'écriture de ce fichier particulier pourrait garantir des données correctes et complètes. Il n'y aurait pas d'erreur récurrente en tant que telle une fois que cela serait fait.

Pour ce problème spécifique, l'erreur est due à la espace disque insuffisant publier. À cause de cela, il y a eu un échec du fichier nginx.conf.

Il peut être enregistré avec précision pour la lecture ou l'écriture de code (le fichier conf doit être mis à jour) ou peut être écrit sans succès (le fichier conf ne doit pas être mis à jour) ; toutes ces tâches sont responsables en raison de la règle Linux. Pourtant, d'autre part, le hors de l'espace devrait appartenir à une gamme spéciale.

Là encore, l'intention principale de la catégorie serveur/rapports est de conserver toutes les informations sur l'appareil chaque fois qu'il y a un enregistrement ou une réponse, par exemple, la mémoire, les captures d'écran, le processeur et le reste. L'utilisateur doit simplement configurer s'il doit les collecter ou non en fonction du moment où créer un nouveau travail.